Être des ambassadeurs du Lions Clubs International !

Pour être les ambassadeurs du 2ème siècle et améliorer nos actions de service, le Lions Clubs International nous propose un certain nombre de stratégies présentées dans le schéma ci-dessous.

         

 Que retenir ? Comment pouvons-nous contribuer à ces initiatives stratégiques dans le district de Paris ?

Que nous propose le Lions Clubs International ?

 1. Atteindre l’excellence au niveau des clubs, des districts et de l’organisation.

Il ne fait aucun doute qu’un district devrait avoir un nombre suffisant de dirigeants formés et qualifiés, des CCG, des commissions, des congrès qui connaissent une forte participation, et de nombreuses ressources pour soutenir le développement des clubs.

Les formations devraient développer une plus grande interactivité permettant, outre une transmission de connaissances, l’acquisition de savoir-faire et de savoir être, c’est-à-dire de compétences par :

les présidents pour qu’ils deviennent des animateurs de réunions, des chefs de projets.

- les secrétaires et les trésoriers pour qu’ils acquièrent tous un minimum de connaissances dans la gestion du club (établissement des RME, utilisation de MyLCI).

- le Présidents des Effectifs pour qu’il participe au maintien des effectifs en évaluant l’implication des membres, leur motivation par rapport aux orientations du club, aux décisions du bureau, du Président du Club.

2.  Améliorer l’expérience de membres et toucher de nouveaux publics.

- Attirer de nouveaux membres dépend de la qualité de nos manifestations et de la promotion que nous en faisonsi.

- Adhérer à un club dépend de la convivialité régnant dans les réunions, mais aussi et surtout des thématiques fortes dans lesquelles nos activités de club s’inscrivent.

- Pourquoi ne pas créer des branches de club dont l’objectif principal est la réalisation d’un projet spécifique ?

Nous devrions avoir entre autre cette année la création d’un club de la communauté asiatique de Paris dont le projet concernera le dépistage et l’information des personnes diabétiques de cette communauté.2.     Étendre le rayon et l’impact des actions

Les clubs du district que j’ai visités me permettent d’apprécier la richesse des activités crées. Nous servons dans beaucoup de domaines. Nos résultats au plan national sont bons proportionnellement à notre petite taille.

Mais OSONS L’AVENIR ! Augmentons notre motivation à servir en percevant mieux l’importance et l’impact de nos actions.

- Osons faire des levées de fond pour nos grandes actions de club ! Rencontrons des mécènes, des fondations. Présentons leurs nos actions. Si certains clubs le souhaitent, nous pouvons mettre en place un groupe de travail afin de réaliser un « Press Book » à aller présenter.

- Créons des conventions avec la Fondation des Lions de France (FLDF) sur le modèle de celle créée pour aider l’Association des Jeunes Sapeurs-Pompiers de Paris.

- Célébrons les 50 ans de la fondation internationale des lions (LCIF). C’est une question de solidarité vers le monde qui nous entoure.

 3. Étendre le rayon et l’impact des actions

Les clubs du district que j’ai visités me permettent d’apprécier la richesse des activités crées. Nous servons dans beaucoup de domaines. Nos résultats au plan national sont bons proportionnellement à notre petite taille.

Mais OSONS L’AVENIR ! Augmentons notre motivation à servir en percevant mieux l’importance et l’impact de nos actions.

- Osons faire des levées de fond pour nos grandes actions de club ! Rencontrons des mécènes, des fondations. Présentons leurs nos actions. Si certains clubs le souhaitent, nous pouvons mettre en place un groupe de travail afin de réaliser un « Press Book » à aller présenter.

- Créons des conventions avec la Fondation des Lions de France (FLDF) sur le modèle de celle créée pour aider l’Association des Jeunes Sapeurs-Pompiers de Paris.

- Célébrons les 50 ans de la fondation internationale des lions (LCIF). C’est une question de solidarité vers le monde qui nous entoure.

 4. Changer l’opinion publique et améliorer notre visibilité.

Dans le district, faisons en sorte que là où il y a un besoin, il y ait un Lion !

En ce début de 2ème siècle du LCI, nous devons revoir notre vision, notre mission et l’objectif principal de notre mouvement qui est de servir le plus grand nombre de personnes en orientant nos actions vers les 5 objectifs, la vue, le diabète, la faim, l’environnement, le cancer de l’enfant.

La prise en compte du cancer de l’enfant est moins cruciale en France que dans les pays en voie de développement, où souvent 50 % des enfants n’ont pas d’accès aux soins. Nous pouvons néanmoins être solidaires du LCI en faisant des dons à la LCIF en faveur de ces enfants du bout du monde, démunis de tout, y compris de la santé.

Nous devons y travailler ensemble et potentialiser la FORCE DU NOUS.

Quoi qu’il en soit, laissons la place aux rêves.

Et si nous prenions chacun l’engagement d’attirer vers nous un nouveau membre !



Dominique MAILLARD
Gouverneur 2017-2018
District IDF Pari
s





Retour page précédente




                           dd
                                  
                           dd